Abandonner après tant d’années de travail?

In: Discussions, Parlons-en

Il nous est tous certainement arrivé à un moment donné, de rester perplexe devant la décision d’un couple d’amis ou d’aînés de divorcer après plusieurs années de mariage. En effet, l’on se pose souvent la question de savoir comment est-ce possible d’investir autant dans sa vie de couple pour finalement décider un jour que la séparation légale définitive constitue la solution appropriée dans la résolution de problèmes conjugaux. Alors parlons-en !

Personne de sensé ne décide de s’engager dans le mariage, en se disant qu’il ou elle finira par divorcer, à moins que l’on se marie pour des raisons superficielles. Or c’est malheureusement le cas de nombreuses personnes de nos jours, qui ont une fausse conception du mariage. Comment construire ensemble et développer une relation sincère, solide, pleine d’amour, de patience, de pardon… sans tenir compte de la vraie notion de cette union dite « sacrée » et de ce qu’elle implique?

Il est vrai que dans certains cas, la séparation constitue une solution temporaire ou définitive: par exemple dans le cas de violences conjugales, ou d’alcoolisme qui entraine la violence, ou encore de problèmes mentaux tels que la schizophrénie ou autres maladies qui peuvent engendrer la violence, il est recommander de ne pas rester dans le même environnement que le « malade ». Car rester, dans ces cas précis, serait mettre la vie d’un des conjoints et des enfants en danger. Et à ce moment-là, partir et chercher des solutions de loin, s’avère être la solution la plus appropriée. Mais lorsque surviennent les problèmes les plus graves (en dehors de ceux cités ci-dessus) et les plus difficiles à gérer, même si l’idée de se séparer semble attrayante, n’avons-nous pas le sentiment d’avoir investi tant de temps, d’amour, d’émotions, de ressources à long terme, que ce serait un gaspillage monstre d’abandonner ?

Il est bien vrai qu’on ne peut pas se battre seul et que la bonne volonté des deux parties est impérative dans la résolution de problèmes. Se séparer ne devrait-il pas demeurer le dernier recourt ? Car ce qui est le plus dur à admettre est le fait que nos émotions interviennent continuellement en temps de conflit et ont le potentiel de nous empêcher de faire le bon choix… L’orgueil, la rancœur, l’aigreur, la méchanceté, le désir de vengeance, l’importance qu’on accorde au regard et à l’opinion des autres, la peur d’être jugé font partie des émotions qui nous empêchent de faire une pause, de nous remettre en question et de décider de rester et de se battre pour sauvegarder ce qui a été construit au fil de plusieurs années. Qu’est-ce qui nous tient réellement à cœur ?

Je finirais en disant que la préparation au mariage et la nécessité d’avoir un couple d’amis ainé mariés expérimenté, qui a les mêmes valeurs que nous, qui pourrait nous épauler et nous encadrer durant ce parcourt, et nous encourager lors de périodes difficiles, sont deux choses importantes. Mais, au-delà de tout: quelle est la place que nous accordons à Dieu dans tout cela ? Il est bon d’être optimiste lorsque l’on pense avoir à nos cotés la personne idéale pour nous. Mais en vérité, humains nous sommes imparfaits, et susceptibles de causer du tort. Or, ne pensez-vous pas que sans l’aide et l’assistance de Dieu nous sommes incapables d’aimer comme Dieu aime, de façon inconditionnelle ? Car il est bien vrai que certains problèmes semblent impossibles à résoudre au sein du couple… Mais avec Dieu, rien n’est impossible ! Alors soyez encouragés ! Confiez LUI votre foyer et criez à LUI lorsque vous ne vous sentez plus la force de vous battre. Il a une oreille attentive et prend le mariage très au sérieux. C’est bien LUI qui l’a institué ! Son désir est que l’homme et la femme demeure un.

 

« L’Éternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. » Genèse 2 :18 « Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. » Genèse 2 : 23


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!