Ces enfants que nous modelons

In: Conseils, Discussions

La vie à deux implique que nous acceptons l’autre tel qu’il (elle) est, avec toutes ses qualités et même ses défauts. Mais il nous arrive bien trop souvent de rester fixés sur les imperfections de notre conjoint(e). Pourtant nous ne sommes pas parfaits ! Alors, quand vient le moment où nous avons des enfants que nous adorons, et que nous nous obligeons à élever dans les meilleures conditions, sommes-nous conscients de l’impact que nous avons sur ces enfants qui constituent l’avenir de notre société ?

Si nous avons compris que nous sommes nous-même le résultat d’un mixe entre héritage moral familial, culture, éducation et société, alors nous savons combien nos enfants sont influencés par ce qu’ils vivent au quotidien, autant à la maison, que dehors. Mais nous devons également réaliser que la plus grande des influences sur ces âmes sensibles est leur environnement familial. D’où l’importance d’investir temps et énergie dans leur éducation. Un enfant peut prétendre ne pas entendre ou écouter ce que lui apprennent ses parents, mais il est en réalité très sensible à ce qui lui est familier, y compris les leçons, les remarques, les reproches, mais aussi les encouragements, les louanges et les compliments qu’il reçoit de la part de ses parents.

Pour cette raison, en tant que parents, nous ne sommes pas qu’un modèle pour nos enfants, mais leur première référence ! Ce que nous faisons a beaucoup plus de poids et d’impact sur leur vie que ce que nous disons. Se chérir entre conjoints, se montrer affectueux et aimables l’un envers l’autre, soigner son langage et sa façon de communiquer, restent des choses qu’observent et copient les enfants. Passer du temps de qualité avec nos enfants est d’un impact majeur : il est si important de mettre du temps à part pendant lequel nous décidons d’être disposés à les regarder dans les yeux lorsque nous leur parlons, mais aussi lorsque nous les écoutons, car ils en ont beaucoup à dire. Un enfant qui se sait écouté, se sent aimé. Et les bonnes habitudes se prennent tôt… Si l’enfant a pris l’habitude depuis son plus jeune âge à parler et être entendu par ses parents, quand vient l’adolescence, qui est une phase autant cruciale que paradoxale de la vie, cet enfant se sentira plus apte à s’exprimer sur ces inquiétudes, ces préoccupations. Un tel enfant n’hésitera pas à poser des questions et à écouter ses parents.

Rien n’est garanti dans la vie, car à chacun sa destinée c’est bien vrai… Mais si nous nous plaignons aujourd’hui de traits de caractère difficiles à gérer et d’habitudes fâcheuses chez notre conjoint(e), alors ne devrions-nous pas jouer notre rôle convenablement aujourd’hui, afin que la génération suivante soit mieux préparés que nous. Qui enseigne le respect de soi, des autres et des règles de la société ? Qui enseigne la piété, la patience, la tolérance, la tempérance, la discipline, la galanterie, le sens des responsabilités, le travail, l’honnêteté, l’intégrité ? Ce ne sont ni les médias, ni les amis, mais plutôt les parents !

Oui, la société enseignera peut-être à nos enfants que la liberté en tout genre et l’amour égoïste de soi… que la satisfaction et la gratification de soi-même, sur tous les plans, prévalent… elle leur communiquera peut-être que la femme a moins de valeur que l’homme, et qu’elle peut être réduite à l’état d’objet sexuel… ou encore que certains peuples ou couleurs de peau sont supérieures à d’autres… Mais soyons encouragés, sachant que ce qu’ils auront vécu, observé et appris de leurs parents les aura suffisamment marqués, qu’ils feront les meilleurs choix en tant qu’adultes, conjoints et parents. Et sachons demander l’aide de Dieu qui a fait toute chose et qui nous a fait le don de ces enfants.

« Écoute, mon fils, l’instruction de ton père, Et ne rejette pas l’enseignement de ta mère; Car c’est une couronne de grâce pour ta tête, Et une parure pour ton cou. » (Proverbes 1 :8-9)


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!