Diversifier les choses au lit – Part I

In: Conseils, Discussions

Qui dit que lorsque l’on est mariés il faut faire les choses de façon simple au lit ?  Si la monotonie s’installe facilement au sein du mariage, combien plus s’immisce t-elle commodément dans la chambre… D’abord on se dit, c’est simple, et on s’en contente. Ensuite ça devient banal parce qu’on s’y habitue… et finalement ça devient carrément ennuyeux de toujours faire la même chose et ca va jusqu’à présenter un obstacle au bon épanouissement sexuel de l’un ou l’autre des conjoints, ou même des deux ! C’est vrai qu’il est facile de prendre certaines habitudes et de les garder… Mais au fond, même si la routine donne l’impression de simplifier les choses, elle peut également se transformer en problèmes…

L’on peut exprimer son désir personnel de connaitre une certaine diversité au lit, l’essentiel c’est de faire des propositions à l’autre… ou alors de le (la) surprendre en étant spontané. Il s’agit de s’exécuter de façon à expérimenter, innover et agrémenter l’activité sexuelle dans le couple. Il est de ce fait impératif que les deux conjoints se sentent libres de s’exprimer et de partager à ce sujet.

Certaines femmes avouent ne pas faire de gros efforts lorsqu’elles font l’amour dans la position du missionnaire, qui est très populaire. La réalité c’est que cette position est la plus basique de toutes, car typique et unique aux humains : corps à corps mais aussi face à face, l’homme au-dessus de la femme, qui se tient sur le dos les jambes écartées. Bien que l’on ai l’impression que la femme dans ce cas se contente de « recevoir », il existent des mouvements qu’elle seule peut faire et contrôler, qui laisseront son homme à sa merci. Il n’y a pas que pour danser qu’on utilise ses hanches mesdames ! Un mouvement régulier des hanches au rythme de son partenaire, agrémente l’activité de façon harmonieuse, assurant une meilleure sensibilité aux deux partenaires. De plus, et cela quelque soit la position adoptée, la contraction mécanique volontaire du vagin exercé périodiquement par la femme, procure de bien meilleures sensations aux deux partenaires. Saviez-vous qu’il existe au moins huit variations de la position du missionnaire ? En voici quelques unes :

  • Après la pénétration, resserrez les jambes, de façon à lui permettre de les recouvrir avec les siennes. Tenez fermement le dosseret (tête de lit) et maintenez-vous immobile : votre corps ne bougeant pas en même temps que le sien, plus de frictions sont crées, donc plus de sensations pour vous deux…
  • Mettez un ou deux coussins sous votre bassin et que votre conjoint exerce un mouvement circulaire : les frictions de son pubis contre votre clitoris est garanti, et pour vous, l’orgasme est inévitable !
  • Levez les jambes et posez votre bassin sur ses cuisses : vous êtes « ouverte » et vulnérable ; il saura vous menez au 7ème ciel !

Pour le reste, faites travailler votre imagination… Alors, à vos ébats !! Expérimentez… Ces quelques conseils ne vous laisseront pas insatisfaits! Affaire à suivre !!


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!