La sexualité dans le mariage : tabou ??!!

In: Discussions, Parlons-en

Voici-là un sujet particulièrement proche de mon cœur, vu que cette notion de tabou sexuel est l’une des raisons d’être du Boudoir de Lou. Si notre culture encourage le secret et la discrétion au sein de la vie conjugale, les malaises, les problèmes, et les traumatismes qui en découlent doivent être raisons suffisantes de changer notre façon de voir les choses, afin de combattre les fléaux liés à l’ignorance, à la peur et au manque de communication au sein du couple.

En effet, un couple qui ignore les éléments de base du bien-être sexuel, et dont les conjoints ont peur de se montrer vulnérables l’un en face de l’autre, et qui en plus ne communiquent pas sur leur sexualité, est voué à rencontrer des obstacles monstres sur leur parcourt à deux, s’obligeant à souffrir en silence, ou à blâmer l’autre jusqu’à ce qu’ils ne supportent plus leur condition. Quel dommage ! Car nombreux problèmes d’intimité conjugale sont facilement solvables, avec de l’amour, de la bonne foi, de la patience et de la persévérance. Mais combien de personnes sont-elles prêtes à faire face à ces malaises avec la plus grande honnêteté?

Pensez-y : une femme peut ne pas aimer la façon dont son époux s’y prend au lit. Peut-être est-elle inconfortable, ou trouve t-elle ces manœuvres maladroites ou douloureuses. Dans certains cas la femme redoute les moments intimes avec son conjoint pour toute sortes de raisons liées à un malaise physique, à un traumatisme du passé ou simplement à la lassitude. Peut-être est-il trop lent, trop rapide, trop brusque ? Parfois, l’homme ne sait pas se retenir afin d’avoir un rapport durable qui permettrait à sa conjointe de mieux apprécier le rapport. Ou alors est-il quelqu’un qui ne pense qu’à lui, arrive à jouir et néglige complètement la satisfaction de sa compagne. Mais sans communication rien ne peut être fait différemment puisque qu’il est possible que l’homme ignore tout ces détails et ces désagréments que rencontre son épouse.

De même, un homme peut ne pas être épanoui sexuellement dans son mariage pour multiples raisons: par exemple, il peut avoir des problèmes d’éjaculation précoce, ou des difficulté à avoir une érection et ne pas savoir vers qui se tourner, par honte… Ou est-ce l’indisposition de sa conjointe qui pose problème: certaines femmes refusent d’avoir des rapports avec leur époux à moins qu’elles n’en ressentent le besoin ou à moins de ne vouloir concevoir. Or la plupart des hommes ont une libido plus élevée que celle de leur conjointe et se retrouvent fréquemment en manque dans une telle situation. Il y a également des cas où l’homme est continuellement insatisfait parce qu’il ne ressent pas de plaisir pendant les rapports, dû à l’élargissement du conduit vaginal de sa femme (relâchement des muscles du périnée), qui est une condition fréquente chez celles qui ont enfanté.

Tous ces exemples laissent à croire que sans respect mutuel, sans conversations régulières, ouvertes et franches sur la question du sexe, les conjoints peuvent être insatisfaits, frustrés et devenir aigris, et donc plus susceptibles de se laisser aller aux aventures extra-maritales, par soucis de combler un vide dans leur intimité. Pourtant, il est tellement simple de s’instruire sur le sujet en lisant, en se parlant ou en s’adressant à un expert. Il est important de ne pas laisser la honte ou la peur d’être vulnérable devant l’autre et d’être jugé, nous empêcher de nous exprimer sur notre sexualité. Tant qu’il y a de l’amour, il y a espoir que les choses changent en s’améliorant. Alors faites un choix: une vie intime épanouie grâce à des conversations franches riches en information entre conjoints, ou une vie sexuelle misérable avec votre conjoint(e) pleine de secrets, de mensonges, de non-dits, de frustrations par soucis de protéger son orgueil? Quel sera votre choix?

« Toutefois, pour éviter l’impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. Que le mari rende à sa femme ce qu’il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari. La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari; et pareillement, le mari n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est la femme. Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence. » 1 Corinthien 7:2-5


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!