L’importance du pardon

In: Conseils, Discussions

Une chose dont nous avons tous besoin, mais que nous avons du mal à offrir nous-mêmes aux autres, est le pardon. Est-ce réellement possible de vivre une vie saine sans jamais pardonner à ceux qui nous font du tort ? Nous sommes tous des êtres imparfaits. Nous avons tous besoin à un moment ou à un autre, de la compassion de celui ou celle qui est en face de nous. Mais que signifie ce mot exactement ? Pourquoi est-il si important en relations humaines ? Pourquoi est-il indispensable de pardonner dans le mariage ?

Le dictionnaire nous donne les définitions suivantes pour le verbe « pardonner » : renoncer à punir ou à se venger – absoudre, excuser – admettre, tolérer – ne pas en vouloir à, faire grâce, oublier les fautes – épargner / pardonner quelque chose à quelqu’un: avoir de l’indulgence envers lui.

Je commencerai en disant que pardonner relève premièrement d’un choix que l’on fait, d’une décision que l’on prend, suivis d’actes concrets que nous posons, envers la personne qui nous a heurté. Dans la relation conjugale, lorsque les heurts s’accumulent sans que les deux conjoints ne prennent le temps d’en parler et d’en guérir, un fossé émotionnel se creuse lentement entre eux au fil du temps, grandissant et ayant des conséquences dévastatrices et même irréversibles. Ce fossé qui est traduit par cette incapacité à pardonner est mieux connu sous le nom de « rancune », qui par définition  est le « ressentiment que l’on garde après ce qui est considéré comme une injustice ou une offense avec un désir de vengeance ».

Opter pour le pardon signifie se libérer d’un lourd fardeau, accepter que celui (ou celle) qui nous a blessé est humain(e) comme nous, et donc plein(e) d’imperfections. C’est décider de ne pas ressasser les mêmes histoires indéfiniment… c’est donner l’occasion à celui (ou celle) qui nous a blessé de mettre un terme à sa culpabilité et c’est aussi se donner l’occasion à soi-même d’être en paix dans sa tête. Mais c’est chose plus facile à dire qu’à faire, surtout lorsqu’on considère l’ampleur du mal fait ou que nous ne voyons pas de remord ou de regret dans l’attitude de l’autre. Souvenons-nous, cependant, que difficile ne signifie pas impossible. Pardonner implique et demande beaucoup d’humilité, de patience et d’amour.

Je finirai en disant ceci : lorsque nous avons essayé par nos propres forces de nous débarrasser de ce poison qu’est la rancune et de pardonner, mais que nous avons échouez, pourquoi ne pas s’en remettre à Dieu ? Il nous donnera la force de pardonner, parce qu’il pardonne lui-même et insiste que nous fassions de même. « Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. » (Colossiens 3:13). Et si vous estimez que celui (ou celle) qui vous a fait du tort ne mérite pas votre pardon, accrochez-vous à cette parole : « Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes » (Colossiens 3 :23)

Soyez encouragés !


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!