Préserver l’intimité de son couple

In: Discussions

Selon l’influence culturelle de chacun, dans un couple marié, les conjoints s’efforcent de garder une certaine discrétion quant  aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer au cours de leur vie à deux, par soucis de préserver et de protéger ce qu’ils ont construit ensemble. Certaines traditions Africaines inculquent une dépendance morale vis-à-vis des parents et des aînés, même lorsqu’il est question de son propre foyer et des défis à relever dans le mariage. La culture occidentale suggère plutôt qu’en cas de problèmes conjugaux, les époux se confient à un professionnel en conseil matrimonial qui se doit de tenir un engagement de confidentialité, passible de poursuite judiciaire en cas de violation. Alors pourquoi est-il si important de protéger son intimité en ménage et comment le faire, dans une société qui encourage que la famille élargie s’implique dans la vie du couple marié ?

N’avez-vous jamais entendu dire que lorsque l’on se marie, ce sont en fait les parents qui marient leurs enfants et que la fierté et la gloire leur revient de droit ? Les parents sont déjà impliqués dès le départ dans le processus de demande en mariage : par exemple, en Côte d’Ivoire la tradition veut que le « kokoko » se fasse entre les deux familles (bien élargies) qui se rencontrent pour discuter du futur de leurs enfants adultes, s’assurant que tout le monde est sur la même longueur d’onde. Les futurs mariés n’ont même pas besoin d’être présents à ce moment-là… Et pourtant, il s’agit bien de l’engagement que deux individus prennent ensemble, d’associer leurs vies et leurs valeurs jusqu’à ce que la mort les sépare…

Alors, après voir été si présents au départ, n’est-ce pas compréhensible que ces familles constituées de parents, oncles et tantes se sentent plus que concernés et dans l’obligation d’intervenir lorsqu’il y a un problème dans le couple? Ils se sentent après tout, en partie responsable de cette union qu’ils ont validée et cautionnée dès le départ. De plus, les enfants eux-mêmes ont tendance à interpeller leurs familles en cas de problème majeur, histoire d’avoir de l’aide ou le soutien de leur famille respective… Cela peut être une erreur susceptible de contribuer au démantèlement du noyau familial fraîchement établi. Lorsque les choses vont mal dans le couple, il n’y a pas mieux placés que les deux conjoints concernés, pour mieux gérer la situation. Car eux-mêmes connaissent la source du problème, ses tenants et ses aboutissants… De plus, les parents ne sont pas objectifs quand il est question du bien-être d’un des leurs.

Il est donc bon de comprendre qu’après s’être mariés, les deux conjoints doivent prendre sur eux de « couper le cordon ombilical » avec leur famille respective pour se donner la chance de grandir et de construire ensemble. Se séparer émotionnellement de ses parents ne signifie pas leur manquer de respect ou bafouer l’influence qu’ils ont eu dans votre vie jusque là, au contraire, c’est une façon de leur dire merci pour tout leur travail qui maintenant ses fruits : vous êtes établis, mariés et à même d’assumer vos responsabilités dans le mariage. Le meilleur moyen de préserver votre intimité est de ne pas discuter de vos préoccupations conjugales ou de vos problèmes avec vos parents, de peur qu’ils ne prennent parti et regarde votre conjoint(e) d’un mauvais œil. Pensez-y… Et même si vous êtes mariés depuis plusieurs années déjà, il n’est pas trop tard pour changer de technique de résolution de problèmes… A défaut de pouvoir parler à vos parents, sil est si important pour vous d’aller chercher conseil, pourquoi ne pas parler à un couple d’amis proches qui a plus d’expérience dans le domaine et qui s’est toujours montré encourageant à l’égard de votre couple? Ou, peut-être êtes-vous affiliés à une communauté religieuse qui a un ministère qui soutien et conseille les couples mariés ? Demandez leur conseil.

Ayez foi en votre union, et ayez foi en Dieu qui a permis que vous vous trouviez et que vous associiez vos vies par le sacrement du mariage… Car il vous a fait l’un pour l’autre, de façon parfaite. Protéger votre intimité en apprenant à vous parler et vous écouter mutuellement. Tant que vous vous armez d’amour et de patience, en vous appuyant sur Dieu, aucun obstacle ne paraîtra trop dur à surmonter. Restez encouragés !

« Bois les eaux de ta citerne, Les eaux qui sortent de ton puits. Tes sources doivent-elles se répandre au-dehors? Tes ruisseaux doivent ils couler sur les places publiques? Qu’ils soient pour toi seul, Et non pour des étrangers avec toi. » (Proverbes 5:15-17)


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!