Quand il ne m’attire plus…

In: Discussions

Aujourd’hui, nous savons que le mariage est sacré, nous croyons qu’il a été institué par Dieu ; il est aussi intense et plein d’émotions… Mais le mariage c’est également un partage, un partenariat, une alliance entre un homme et une femme, qui choisissent d’être dévoués l’un à l’autre pour toujours… Sachant que l’aspect physique de cette union est primordial, mesdames, parlons du malaise qui existe lorsque nous ne nous sentons plus attirée par notre homme. Cela peut arriver plus d’une fois dans la vie de couple. Alors que faire ?

En ce qui concerne la femme, l’attirance physique envers son homme ne se limite ni à son apparence, ni à sa libido. Elle est fondamentalement liée à son état d’esprit, ses émotions du moment et la perception que son mari a d’elle. Il est vrai que la femme traverse naturellement, des saisons où sa libido varie. Ces périodes peuvent dépendre de son cycle menstruel, ou être dues à des changements hormonaux, ou encore à son état de santé, et peuvent être facilement gérées… ce qui diffère complètement de l’absence total de désir sexuel pour son homme.

En terme d’envie, en dehors des périodes spécifiques énumérées ci-dessus, il peut arriver que la femme se sente perdue et constate l’absence de désir envers son homme, et cela pour plusieurs raisons souvent dues à son moral:
• Stress lié à un quotidien surchargé : gestion du stress professionnel, organisation de la maisonnée, attentes lourdes de l’époux…
• Emotions négatives: sentiment de ne pas être à la hauteur, mal se sentir dans sa peau, manque de confiance en soit, absence de sex-appeal (ne pas se trouver sexy)
• Ressentiment et rancœur – incapacité de pardonner à son conjoint, blocage psychologique inconscient
• Sentiment d’abandon par son conjoint: déceptions répétitives, sentiment de trahison
• Absence de fougue amoureuse: lourde monotonie, présence d’un froid pesant, accompagné d’un manque de communication
• Sentiment d’être secrètement attirée par un autre: possibilité d’adultère

Toutes ces raisons (pour n’en citer que quelques unes) peuvent être la cause du malaise, mais dans une telle situation, sommes-nous assez honnêtes envers nous-même pour accepter qu’il existe un problème et en desceller l’origine? De plus, tenons-nous suffisamment à notre foyer pour être déterminée à palier au problème? Accepterions-nous d’en parler ouvertement avec notre homme ? Réalisons-nous que ce malaise peut grandir et affecter notre conjoint au plus profond de son être ? Et biensûr, si laissé sans solution, le pire peut arriver : la rupture.

Il est bien vrai que l’AMOUR pense à l’autre d’abord. Et cela est plus facile à dire qu’à exécuter, c’est sûr ! Mais ne devons nous pas nous efforcer de prendre la chose à cœur et de faire de notre bien-être conjugal une priorité? Ce n’est pas facile, mais c’est nécessaire. En parler, s’ouvrir à l’autre, faire une pause, prendre des vacances, alléger son emploi-du-temps, trouver une activité relaxante, se remémorer les moments de bonheur intenses passés autrefois à deux, faire le vide dans sa tête avant de s’offrir à lui, réellement lui pardonner ses manquements et ses maladresses, sont des choses qui contribueront à nous redonner des élans de désir envers notre homme.

Et en plus de tout ceci, pour panser les blessures et combler les manques, souvenons-nous que Dieu est Souverain et tout-puissant, qu’il est l’instigateur du mariage et qu’il n’y a aucun problème qu’il ne puisse résoudre… La Bible nous dit dans Philippiens 2:13 « Car c’est Dieu qui produit le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.» Quel encouragement ! Alors, n’hésitons pas à lui demander son secours, afin qu’il restaure en nous le désir sexuel, l’envie pour notre homme, histoire de redécouvrir le bonheur d’une intimité riche et saine dans notre foyer. Soyez bénies et restez encouragées !!


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!