Quand le froid s’installe

In: Conseils, Discussions

La fougue des premiers instants, l’enthousiasme grandissant au fil du temps et l’élan amoureux entre conjoints sont des émotions naturelles. Rêver ensemble, planifier et construire, sont une suite logique à tout cela. Mais une chose toute aussi naturelle entre conjoints, est l’arrivée progressive de la routine. Qu’en est-il de l’attitude du couple qui se résigne à l’accepter et à trouver normal de vivre cette routine ? N’est-ce pas là un danger à long terme ? Que faire lorsque le froid s’est si bien installé et que l’on a l’impression de ne plus se retrouver ?

Savoir qu’au fil du temps, la routine a tendance à s’installer avec aise au sein du couple est une chose. Décider que ce n’est pas un problème et négliger de la combattre peut s’avérer être une grave erreur. Plusieurs raisons peuvent être à la base du problème : les dispositions familiales que l’on s’impose à long terme (histoire d’avoir une vie de famille bien structurée), le temps occupé par la vie professionnelle des conjoints, les habitudes que l’on acquiert au fil du temps, l’impression que l’on a de connaître l’autre et de ne plus rien avoir à découvrir le (la) concernant, pour n’en citer que quelques unes… Or à force d’agir par habitude, ou de façon automatique, l’on devient vite lasse…

Le souvenir des moments amoureux passionnés passés ensemble peut alors nous hanter ; surtout lorsqu’au bout du compte, nous réalisons que nous avons négligé certains aspects de notre relation amoureuse, au profit de choses qui peuvent sembler moins importantes aujourd’hui. L’amour n’est pas forcément remis en cause, mais la lassitude est telle que le temps a fait des dégâts sentimentaux qui sont parfois difficiles à rattraper : on ne communique plus, il n’y ni complicité, ni jeux, ni moments gais spontanés entre conjoints. Alors naissent des tas de frustrations liées au manque d’attention, ou aux distractions externes au foyer, pouvant entrainer le désintéressement total de l’un ou de l’autre des partis.

Un froid presque palpable est alors indéniable au sein du couple: nous nous surprenons à ne plus nous regarder dans les yeux lorsque nous nous adressons l’un à l’autre. Nous ne prenons plus plaisir à nous parler, à rire ensemble, ou à nous retrouver seul à seul. Nous préférons la compagnie des autres, plutôt que celle de notre conjoint. L’intimité du couple en prend un coup : le désir sexuel s’éteint peu à peu… et finalement les rapports sexuels sont moins fréquents, voir absents. Et lorsqu’on y repense, la chose fut subtile… D’abord la routine s’est immiscée, ensuite nous l’avons acceptée et finalement nous avons été si confortables dans cet état des choses, qu’au bout d’un moment, nous avons l’impression de ne plus connaitre celui ou celle aux côtés de qui nous avons choisi de vivre.

Oui… Cela peut arriver si facilement… Si c’est le cas, posons-nous la question de savoir ce que nous voulons… si notre foyer a toujours la même importance à nos yeux et si nous sommes prêts à affronter les problèmes existants et à les résoudre. Se marier semble si facile de nos jours ! Mais entretenir sa relation conjugale à long terme et la maintenir numéro 1 sur notre liste de priorités demande beaucoup d’amour, de bonne volonté, d’humilité, de patience, de discipline et un brin de créativité. Quand le froid s’installe, soyons capable de l’identifier à temps et combattons-le aussi longtemps que nécessaire ! Que cette attitude soit une de vos résolutions en ce début d’année. Restez encouragés !

« Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction. » 1Pierre 3:8-9


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!