Un comportement risqué

In: Discussions

Les rapports humains sont assez complexes en général et bien plus encore entre personnes de sexes opposés. Cela peut nous amener à nous demander si l’amitié pure, sans équivoque, existe réellement entre un homme et une femme. Certains y croient et d’autres non. Sur quoi se base t-on alors pour définir les limites de cette amitié ? Et qu’en est-il des relations amicales entre personnes de sexes opposés respectivement mariées à quelqu’un d’autre ?

Lorsqu’un homme et une femme s’apprécient et décident de devenir amis, le processus en lui-même implique un engagement à entretenir cette relation. Dans ce cas, les deux individus décident de maintenir le contact, que ce soit physiquement ou virtuellement. Alors se crée un attachement naturel, entraînant une intimité émotionnelle entre les deux individus : développement d’un sentiment de confiance, d’appartenance, de sécurité, etc… Lorsque les émotions prennent le dessus, il peut arriver que les deux partis se surprennent à vivre une co-dépendance morale, qui a le potentiel de les rapprocher physiquement : probabilité d’une attirance physique naissante ? Lorsque ces deux personnes sont célibataires, cela peut être la suite logique d’une amitié intense, qui s’est vue transformée au fil du temps. Mais que se passe t-il lorsque ces deux individus de sexes opposés, sont respectivement mariés ?

Mariés, nous avons pris des engagements fermes et sérieux envers notre conjoint(e). A cause de ces engagements, nous devrions être conscients de notre indisponibilité émotionnelle quant à une tierce personne du sexe opposé, ne serait-ce que par convenance. Alors, lorsque nous prenons volontairement et furtivement, le risque de nous ouvrir à un(e) autre que notre conjoint(e), ne sommes-nous pas conscients des risques que nous encourons ? Prétendre le contraire peut-être mal perçu de celui ou celle avec qui nous nous sommes engagés pour la vie. Se confier à un(e) autre, les voir régulièrement secrètement, leur écrire souvent à l’insu de notre conjoint(e) et au-delà de cela, se permettre de tenir un langage de flirt, provocateur, ou encore faire des blagues à caractère osé ou sexuel, est simplement inconvenant et inacceptable, si l’on tient à garder sa relation conjugale saine et propre de toute blessure.

Pouvons-nous agir de cette façon et être surpris lorsque la relation dite « amicale » passe le cap de l’émotionnel et devient physique ? Acceptons-nous le fait que, même avant une quelconque relation sexuelle avec un(e) autre, nous sommes déjà fautifs de trahison à l’encontre de notre conjoint, dans une telle situation ? La trahison est d’abord morale, avant de devenir concrète dans le physique. Comprenons-nous que dès l’instant où nous acceptons et entretenons certaines familiarités avec « l’ami(e) » de sexe opposé, les choses peuvent virer à la confusion et conduire inévitablement au terme définitif de l’une de ces relations ?

Les conséquences d’amitiés mal gérées peuvent être regrettables… Ces dites « amitiés » valent-elles vraiment la peine d’être  si elles ont le potentiel de mettre notre mariage en péril, de ternir l’image que notre conjoint(e) a de nous, ou d’endommager la confiance dans votre foyer ? Est-ce si compliqué de prendre les devants et de ne pas encourager de comportement ambigus de la part de « l’ami(e) » ? Pensez-vous pouvoir être le (la) confident(e) d’une personne du sexe opposé sans provoquer une dépendance de l’autre à votre égard ? Quelque soit les raisons que l’on peut avoir à justifier une amitié que l’on sait « risquée », l’essentiel est d’être honnête et de refuser de se voiler la face. Le mariage entre deux personnes ne se doit-il pas d’être plein de sincérité et sans secrets ? Si nous éprouvons le besoin de cacher quelque chose à notre conjoint(e), peut-être est-ce le moment clé pour nous de peser nos motivations et les conséquences de nos actes, afin de décider de préserver notre amitié conjugale à tous égards…

« Bois les eaux de ta citerne, Les eaux qui sortent de ton puits. Tes sources doivent-elles se répandre au-dehors? Tes ruisseaux doivent ils couler sur les places publiques? Qu’ils soient pour toi seul, Et non pour des étrangers avec toi. » Proverbes 5:15-17


Lou

Je suis une épouse tout simplement, et non une experte! Mon pilier : ma foi. Je suis mariée depuis plus d'une douzaine d'années et mère de trois enfants. J’ai été élevée dans une famille chrétienne, cependant je choisis à l’adolescence de vivre pleinement ma foi. Je me considère chrétienne d’identité et non d’étiquette. Plutôt joviale de tempérament, je suis une grande optimiste! Je n’ai pas de mal à exprimer mon opinion sur diverses questions. Et je suis passionnée par tout ce qui tourne autour du theme conjugal. Je me considère épanouie dans mon ménage et je suis consciente que c'est une grace. Je réalise l’importance du rôle de la femme dans le foyer, mais aussi auprès de son homme, en tant qu'aide, selon le plan de Dieu... et surtout dans lit conjugale. Je m’inspire de principes Bibliques pour aider et guider d'autres personnes mariées qui auraient besoin d'encouragements. Embarquez avec moi dans cette aventure qu'est Le Boudoir de Lou!